• 01 FÉV 14
    • 0
    Les changements et la santé mentale, une question d’équilibre

    Les changements et la santé mentale, une question d’équilibre

     

    Chroniques d’une psy pas compliquée!

    Je sais, de toutes parts nous sommes assaillis par des milliers de conseils voulant que pour préserver notre santé physique, nous devrions faire attention à ne pas tomber dans l’excès. Depuis longtemps, nous entendons dire que la modération a bien meilleur goût.  Et pour plusieurs d’entre nous, c’est effectivement de cette façon que nous réussissons à maintenir une hygiène de vie qui nous permet de vivre bien et en santé.

    Mais qu’en est-il de notre santé mentale lorsque les changements nous sont imposés à un rythme effréné ? Que nous arrive-t-il lorsque nous n’avons pas toujours le contrôle sur ces changements  qui nous bouleversent dans toutes les sphères de notre vie, que ce soit dans notre vie familiale, au travail ou dans notre vie personnelle?

    Et puis, d’abord, qu’est-ce qu’une bonne santé mentale?

    On pourrait décrire la santé mentale comme une question d’équilibre  ( Et oui!  Ici aussi c’est l’équilibre qui prime!).  Mais l’équilibre de quoi?

    Selon L’Organisation Mondiale de la Santé, une personne en bonne santé mentale est « une personne capable de s’adapter aux diverses situations de la Vie, faites de frustrations et de joies, de moments difficiles à traverser ou de problèmes à résoudre.  Une personne en bonne santé mentale est donc quelqu’un qui se sent suffisamment en confiance pour s’adapter à une situation à laquelle elle ne peut rien changer ou pour travailler à la modifier si c’est possible.  Cette personne vit son quotidien libre des peurs ou des blessures anciennes qui pourraient contaminer son présent et perturber sa vision du monde.  De plus, quelqu’un en bonne santé mentale est capable d’éprouver du plaisir dans ses relations avec les autres.  Bref, posséder une bonne santé mentale, c’est parvenir à établir un équilibre entre tous les aspects de sa vie : physique, psychologique, spirituel, social et économique.  Ce n’est pas quelques chose de statique, c’est plutôt quelque chose qui fluctue sur un continuum, comme la santé physique. »

    En fait, pour le décrire en quelques mots, je dirais que :

    La Santé mentale, dans un contexte de changements perpétuels, est l’équilibre entre ma capacité de faire face aux changements et les changements eux-mêmes. 

     

    Ok, c’est bien beau tout ça, mais cet équilibre dépend de quoi?


    En fait, l’équilibre est basé sur le type de changement (l’événement comme tel) et sur mes propres ressources ( bagage génétique, traits de personnalité, environnement social, expériences et apprentissages)

    On dit qu’il y a rupture d’équilibre lorsque les demandes sont en trop grand nombre ou arrivent dans un laps de temps trop court par rapport aux ressources réelles ou perceptuelles dont dispose la personne.
    Comment puis-je reconnaître que je suis en difficulté?


    Voici quelques indicateurs que mon équilibre est peut-être rompu :

    • J’ai l’air déprimé, je suis souvent de mauvaise humeur
    • J’ai des sautes d’humeur fréquentes
    • Je suis plus stressé, je suis impatient, agressif
    • Je blâme les autres
    • Je suis sur la défensive, je me méfie des autres
    • Je commence à consommer ou j’augmente ma consommation d’alcool ou de drogue
    • J’ai l’air absent
    • J’ai tendance à m’isoler, j’évite certaines personnes ou certaines personnes m’évitent
    • Je me sens démotivé, moi qui ai toujours été dynamique
    • J’ai de la difficulté à organiser mon travail et mes priorités en général
    • J’ai de la difficulté à prendre des décisions, même des décisions simples
    • Au travail, j’ai des difficultés de rendement, je peux faire de l’absentéisme ou du présentéisme.
    • J’ai des difficultés de sommeil
    • Etc.

     

    Quoi faire maintenant? 

    La première étape est de tenter de prendre du contrôle sur ce que vous pouvez contrôler.  Est-ce qu’il y a des changements sur lesquels vous pouvez avoir un pouvoir décisionnel?  Y a-t-il des professionnels que vous pouvez consulter pour vous éclairer dans ce que vous vivez ( médecin, pharmacien, avocat, conseiller en orientation, notaire, comptable, banquier, psychologue, etc)  Y a-t-il des obligations auxquelles vous pouvez vous soustraire pour un certain temps?

    Pour plusieurs changements, il faut prendre le temps de les apprivoiser. Certains changements peuvent vous faire peur au premier coup d’oeil. Après quelques mois, ils vous sembleront beaucoup moins hostiles.  Vous pouvez même les trouver stimulants!

    Une chose est certaine, lors de périodes de grands changements, il est important, pour préserver notre équilibre de continuer à faire ce qui nous fait du bien.  Il peut arriver que nous devions, pour nous adapter, modifier notre horaire.  Mais nous devons, dans la mesure du possible, poursuivre ce qui nous permet de bien gérer notre stress.  Ce n’est pas le temps de couper dans ce qui nous permet d’être en équilibre!  Ainsi donc, il faut continuer de bien s’alimenter même si l’appel du fast-food peut se faire entendre un peu plus fort.  Il faut maintenir notre entraînement, même si l’appel du divan se fait plus pressant.  Prendre soin de soi, dans des périodes de bouleversements, est une nécessité.  Si vous ne prenez pas soin de vous, qui le fera?   Et si vous avez besoin d’aide, si les épreuves à traverser vous semblent insurmontables, si vous constatez que vous avez plusieurs symptômes énumérés précédemment, vous pouvez venir consulter en psychologie.  Vous et votre psychologue pourrez  identifier des pistes de solutions qui vous permettront de mieux vous sentir et de relever tous les défis que votre Vie vous apporte.

    Vous êtes beaucoup plus fort que vous ne le pensez!

     

    À bientôt,

    JeanneElise

    Jeanne Elise Gagnon, M.Ps., M.Sc., est psychologue clinicienne et organisationnelle à la Clinique Amis-Maux auprès d’enfants, d’adolescents et d’adultes.  Formatrice et conférencière, elle se déplace en entreprise pour offrir du coaching au gestionnaire, de la médiation, des formations et des animations selon les besoins des clients.

    Je partage !Share on FacebookShare on Google+

Aidants naturels

Je partage !Share on FacebookShare on Google+